Le numérique au service des avocats

Le travail d’un avocat est assez chargé entre les travaux dans les bureaux et les déplacements un peu partout dans le pays. Parfois, ils n’ont pas toujours le temps de s’occuper de tous leurs clients. Ayant lancé un appel d’offres pour la mise en place d’une solution numérique pour faciliter leur travail, l’assemblée générale de l’institution numérique propose un plan pour intégrer le numérique dans le monde des avocats.

La commission numérique des avocats

À l’origine, l’institution numérique des avocats a été mise en place afin d’assurer la communication entre le ministère de la Justice et les avocats. Mais elle s’est ensuite développée pour accompagner  l’intégration de la numérique dans les champs d’activités des avocats, mais aussi d’aider ces derniers à utiliser plus facilement ces outils numériques. Ceci afin de leur fournir un outil de travail ainsi qu’un environnement technologique fiable et sécurisé. Ainsi, pour pouvoir leur proposer un service et des outils de qualité adaptés à leurs besoins d’avocat, la commission numérique intervient :

  • Dans une veille technologique afin d’être à l’affût des dernières nouveautés technologiques qui pourraient être utiles aux avocats.
  • Dans le maintien des relations avec tous les acteurs du monde de la justice afin de faciliter les échanges entre les deux parties.
  • Dans la détermination des besoins des avocats dans le domaine de la numérique.
  • Dans l’accompagnement des avocats dans l’utilisation des outils numériques mis à leur disposition.

La commission numérique tient donc un rôle capital dans la mise en place d’un système numérique pour les avocats.

Des nouveautés dans les services proposés

Afin de faciliter l’installation de la numérique dans la profession d’avocat et de proposer des services adaptés à ce monde, l’institution numérique propose de nouveaux services aux avocats. Ainsi, la commission va procéder à la réorganisation de l’infrastructure d’hébergement des services numériques des avocats. Ceci afin de garantir une plus grande fiabilité et une sécurité optimale aux services numériques des avocats. Cette réorganisation permettra également l’amélioration des performances des services numériques des avocats tout en permettant une réduction significative des coûts d’exploitations de ces services. Ces nouveautés permettront donc aux services numériques des avocats de s’améliorer.

La nouvelle version de l’e-bureau

Bien que la commission numérique des avocats ait déjà mis en place un e-bureau, cette dernière a pris la liberté de revoir les fonctionnalités ainsi que la performance de cet e-bureau. Ainsi, la commission va éditer avant la fin de la mandature une version optimisée de l’e-bureau. Des modifications ainsi que des améliorations ont d’ailleurs été apportées à l’e-bureau pour qu’il soit plus fiable et performant. Sans parler du fait, que cette version sera plus en phase avec la technologie actuelle tout en étant simple et facile à utiliser. Les procédures civiles  seront également intégrées à la version numérique du travail des avocats pour faciliter leur travail.