Qu’est-ce qu’une erreur médicale, exactement ?

Une erreur médicale est une action ou une omission commise par un professionnel de la santé (médecin, infirmière, pharmacien, chirurgien, etc.). Elle conduit à un préjudice ou à un résultat indésirable pour le patient. Découvrez dans cet article quelques erreurs médicales ainsi que les conséquences qu’elles peuvent avoir sur le patient.

Les différents types d’erreurs médicales dont on peut être victime

Les erreurs médicales sont de différents ordres et se produisent à différents niveaux du système de soins de santé. Les plus courants sont : un diagnostic incorrect, une erreur de traitement ou de médication, les erreurs chirurgicales, etc.

Comme le précise Maitre Flajolet, ces erreurs ont un impact sur la santé du patient (complications, retard de guérison, etc.). Un diagnostic incorrect par exemple peut entraîner un traitement inutile. Une erreur de traitement inclut l’administration incorrecte de médicament, des procédures médicales incorrectes, etc.

En cas d’erreur de médication (mauvaise prescription de médicaments, mauvaise administration de médicaments, mauvaise dose ou mauvaise combinaison de médicaments), il peut y avoir des interactions médicamenteuses. Si vous êtes victime d’une erreur médicale, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du droit afin d’obtenir un dédommagement. Nous vous conseillons de faire appel à un avocat spécialisé dans le domaine médical.

erreur médicale

Quelles peuvent être les causes d’une erreur médicale ?

Les erreurs médicales sont dues à plusieurs facteurs, et se produisent à n’importe quelle étape du processus de soins de santé. Les problèmes de communication entre les membres de l’équipe médicale sont les premières causes des erreurs médicales. Il peut s’agir d’une mauvaise transmission des informations, des informations manquantes ou incorrectes, des problèmes de langage ou de compréhension, etc.

A lire aussi  Faire une requête en relevé de forclusion : comprendre et agir efficacement

Un diagnostic incorrect d’une maladie ou d’un problème de santé peut également être une cause d’erreurs médicales. Cela est souvent dû à une mauvaise interprétation des symptômes, à des tests inappropriés ou incorrects, etc. Les erreurs liées aux médicaments sont aussi courantes et comprennent : la prescription incorrecte d’un médicament, la mauvaise dose, la mauvaise voie d’administration, etc. La fatigue et la surcharge de travail peuvent aussi provoquer des erreurs médicales. Les médecins et les infirmières sont généralement soumis à des horaires de travail très chargés qui peuvent entraîner de la fatigue et de la surcharge de travail. Ce fait peut réduire la vigilance et augmenter le risque d’erreurs.

L’impact des erreurs médicales sur les patients et leurs proches

Les erreurs médicales ont un impact profond sur les patients et leurs proches, et cet impact peut être dévastateur à bien des égards. Les erreurs médicales provoquent des complications médicales graves, voire la perte de vies humaines. Une mauvaise administration de médicaments, une intervention chirurgicale erronée ou un diagnostic incorrect ont des conséquences graves sur la santé du patient.

Notons aussi que les patients victimes d’erreurs médicales endurent souvent une souffrance physique importante. De plus, ils peuvent développer des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété, la dépression et le stress post-traumatique. En outre, certaines erreurs médicales peuvent entraîner un handicap permanent et affecter la qualité de vie du patient de manière significative. Cela peut ébranler la confiance des patients dans le système de santé et dans les professionnels de la santé. Les conséquences financières imputables aux erreurs médicales ne sont pas non plus négligeables. Les patients et leurs familles doivent supporter des coûts médicaux supplémentaires importants pour corriger ces erreurs.

A lire aussi  Le surendettement des particuliers : comment y faire face et s'en sortir ?