Les avocats et les réseaux sociaux, une possible exploitation dans un concept juridique

La communication et le partage de l’information est devenu un critère crucial à la fois dans le milieu privé que professionnel. Mais avec l’ascension fulgurante des réseaux sociaux, s’émancipant dans tous les aspects de notre vie, rend invisibles les frontières et les limites de ces partages, si bien que l’on y dévoile tout.

Le délicat équilibre entre vie privée et professionnelle

La facilité de l’accès à l’information, ainsi que la démocratisation d’internet a fait en sorte de mélanger le monde professionnel et privé. Le télétravail et la pandémie mondiale n’ont fait qu’accentuer cette tendance. De ce fait, afin de déterminer une limite légale sur l’utilisation de ces médias, le plus simple est de faire appel au service d’un avocat. Il est possible engager une avocate à Lausanne, pour traiter ce type d’affaires. Un avocat peut conseiller sur la politique à adopter afin de surveiller et freiner la propagation d’information sur ce type de support. Mais aussi, d’engager des poursuites judiciaires dans la mesure où tout agissement sur ces médias porte préjudice à l’entreprise.

La protection de la vie privée et les réseaux sociaux

La liberté de disposer de sa propre vie est un droit fondamental et constitutionnel, et toute violation de cette dernière constitue une atteinte au droit fondamental de tout un chacun. Mais depuis l’avènement des réseaux sociaux, l’on se retrouve à exposer publiquement une bonne partie de notre vie que ce soit dans le domaine privé que professionnel. Si dans le cadre privé, ce type d’utilisation peut paraître inoffensif, dans un cadre professionnel, ce type d’agissement peut engendrer bon nombre de choses.

Si l’on s’accorde qu’un compte social à titre personnel est strictement privé, son utilisation dans un espace professionnel l’est moins. Le problème vient du fait que l’accès aux informations contenues sur ces pages est public, et par conséquent consultable par tous. Ce qui implique que son utilisation dans un espace professionnel peut être régulée par l’employeur. Suivant les conventions qui régissent la société, l’employeur a le droit d’interdire la publication d’informations concernant sa société, des informations comme des commentaires, des situations et conditions de travail et des photos.

Les impacts d’indiscrétions dans le milieu professionnel

Dans bon nombre de sociétés et d’entreprises désireuses de conserver leur intégrité concurrentielle, leur politique interdit aux salariés, et au partenaire comme les avocats, de publier une quelconque information en relation avec l’entreprise. Ce qui peut paraître une atteinte à la vie privée de ces derniers, mais tout à fait légale dans la mesure où ceci s’inscrit dans le cadre de la protection des intérêts de la société inscrits dans le Code du travail. Il faut savoir que toute information divulguée sur les médias sociaux est :

  • Quel que soit le niveau de confidentialité, être lu et exploité par d’autre personne et même la concurrence ;
  • La publication de ces informations les rend consultables à tout moment par d’autres, et même après des années ;
  • Les médias sociaux sont devenus la première source d’informations et de recrutement au monde, ce qui rend la publication de toute information cruciale ;