La loi sur la toile

Internet est souvent vu comme un monde décentralisé et incontournable. Cela signifie pour certains que la toile est un espace qui se trouve au-dessus de la loi. Il est pourtant à préciser qu’internet est bien régi par la loi malgré le fait que les réglementations peuvent varier d’un pays à un autre. Même si l’absence de géographie sur la toile peut parfois rendre les choses peu claires, pour éviter tout ennui, il faut connaître la loi qui s’applique d’une manière générale.

Les droits se rapportant à l’auteur

Nombreux sont ceux qui ne respectent pas les droits d’auteur sur internet même s’il est toujours conseillé de respecter la loi. En principe si vous créez quelque chose, vous avez votre mot à dire sur l’utilisation de votre œuvre et des conditions de cette utilisation. Sans l’autorisation de l’auteur, généralement, la loi pointe toute reproduction ainsi que la publication de textes, de musiques, de photos qui ont fait l’objet de la création de quelqu’un d’autre. Pour vous protéger, même si vous utilisez une création d’un tiers dans votre cercle familial ou amical, il est toujours recommandé de mentionner l’auteur ainsi que la source.  Il vous est aussi possible de créer un lien, car cela n’exige pas une demande d’autorisation et cela vous évitera aussi de tour recopier.

Le droit se rapportant à l’image

La loi stipule que votre image vous appartient donc si quelqu’un souhaite vous prendre en photo, il doit toujours demander votre accord. Une autre autorisation lui sera nécessaire pour publier la même photo. Si la personne ne dispose donc pas votre autorisation, vous êtes bien en droit de porter plainte contre elle. L’accusation est recevable dans le seul cas où vous êtes le sujet principal de l’image.

Que dit la loi sur la diffamation, les injures et les calomnies sur Internet ?

Comme dans la vraie vie, sur internet, la loi condamne aussi la diffamation, les injures et les calomnies contre autrui. Dans ces situations, une victime peut très bien porter plainte. Sur la toile, évitez ainsi de prendre le risque de traiter autrui de tous les noms. Ne diffusez pas non plus des informations qui pourraient nuire à sa réputation, car les conséquences peuvent être graves.

Et qu’en est-il de la pornographie ?

La loi punie sévèrement toute personne qui ose donner accès à de la pornographie à un enfant mineur. Une poursuite est aussi valable pour les jeunes qui diffusent ou créent des contenus pédopornographiques sur la toile. De nos jours, il n’est pas rare de voir des jeunes qui se filment en se masturbant ou en plein acte sexuel pour vivre de nouvelles expériences. Pour plus encore d’ambiance, certains choisissent même de partager les vidéos à leurs amis, et ces derniers à leurs amis ou même sur internet. Là-dessus, sachez que la loi est aussi très stricte.