Les systèmes administratifs afin de pallier les inégalités salariales

La loi indique clairement qu’à travail égal, on doit avoir un salaire égal. En général, les salaires et les augmentations salariales sont confidentiels au sein d’une entreprise. C’est un sujet délicat, qui dans la plupart des cas, les inégalités peuvent entrainer des conflits et des baisses de performance des équipes. Pourtant, il est possible d’instaurer un système qui pallie bien que partiellement le problème.

Instaurer un système d’augmentation salarial annuel

Surement le principe de réévaluation salariale utilisé dans de nombreux pays du globe. Il repose sur le principe que les salaires sont réévalués chaque année, et une augmentation suivant un taux défini est appliqué sur tout le personnel concerner. Cette méthode repose en grande partie sur l’évaluation des performances globales de l’entreprise afin de déterminer un taux d’augmentation global salarial unique pouvant être appliqué. Pour cela, il prend en compte :

  • Le chiffre d’affaires et les performances financières de la société,
  • L’évaluation de la masse salariale du personnel,
  • L’évolution du marché ainsi que de la situation économique du pays en question.

Créer un système transparent avec des équipes autogérées

La force des nouvelles startups qui fleurissent dans le monde de l’entrepreneuriat réside dans la transparence qu’ils pratiquent au sein de leur équipe. Chaque équipe gère elle-même sa charge salariale ainsi que sa gestion. Les augmentations ainsi que les promotions sont décidées par l’équipe elles-mêmes. Ce niveau d’autogestion ne peut être atteint que dans un système où le niveau d’autonomie de l’organisation de chaque équipe repose sur une transparence et un niveau de confiance supérieur à la norme. Néanmoins, ce système de gestion comporte des risques non négligeables qui peuvent nuire au bon fonctionnement du groupe. Premièrement, il existe la timidité qui freine certains employés qui n’osent demander et subissent la loi du groupe ; provoquant insatisfaction, malaise, baisse de performance et burnout. Ensuite, le sentiment d’être sous rémunéré par rapport aux efforts fournis, ce dernier provoque les mêmes conséquences que se mentionner précédemment.

Essayer de récompenser chaque salarié suivant son parcours et ses performances

Les entreprises les plus complexes, ayant des centaines, voire des milliers d’employés pratiquent cette solution dans le but d’être équitables envers ses employés. Le principe est simple, il consiste à évaluer périodiquement chaque collaborateur, de noter son évolution, et d’attribuer une réévaluation salariale en adéquation avec ses performances. Bien soit plus simple à mettre en place et plus efficaces dans la mesure où le système sait être impartial, mais présente, comme tout système des failles entrainant des conséquences néfastes. Le premier résident dans l’incompréhension des salariés dans le système d’évaluation. Ensuite, parfois il est possible de déceler des traces de favoritisme qui surévalue un individu dans le but de mieux le rémunérer ou inversement de la discrimination.